samedi 11 septembre 2021

Recre A2 c'etait quand meme autre chose

S'il y a bien une chose qui m'enerve, c'est quand on ramene les programmes jeunesse des annees 80 au Club Dorothee, ou qu'on melange indistinctement les series/chaines/annees de diffusion. Chaque fois que j'entends dire que Goldorak ou Olive et Tom sont des "series du Club Dorothee" j'ai envie de foutre des baffes. L'emission eponyme n'a debute qu'en septembre 1987, et je me fiche de savoir si elle a rediffuse des series passees anterieurement sur d'autres chaines ou non, seul la date de la PREMIERE diffusion compte. Excusez-moi, mais si par exemple Goldorak ou Candy ont ete des succes phenomenaux en France c'etait entre 78 et 84 en gros. En 87 deja, quasiment tout le monde s'en foutait. Mais ce n'est pas de cela dont je desire parler. Je veux dire pas des series mais de l'emission en elle-meme.

Je me suis recemment enfile plusieurs centaines de videos sur les 10 ans (1978-1988) de Recre A2 (emission qui enterre le Club Do 10 pieds sous terre) et... sans vouloir jouer les vieux cons aigris, faut quand meme admettre que le niveau culturel des gamins de l'epoque n'avait rien a voir avec ce qu'il est devenu ensuite.

Je vous ai fait une petite video compilation dans laquelle vous pourrez voir dans l'ordre:

1/une rubrique "sorties culturelles" (25 avril 79)

2/une rubrique "lecture" (25 avril 79)

3/un passage de Georges Brassens, peu avant sa mort (9 mai 79)

4/Willy (William Leymergie quoi) qui pose des questions sur la Tour Eiffel (16 mai 79), les gamins connaissent les reponses. Qui pourrait y repondre aujourd'hui simplement de tete?

5/Cabu qui se permet de croquer Giscard, Georges Marchais, Jimmy Carter, ou l'ayatollah Komeiny... dans une emission destinee aux 4-14 ans!! (23 juin 80)

6/une rubrique sur les echecs (il en existe aussi une sur le jeu de dames) (7 janvier 81)

7/un reportage sur la situation politique de la Pologne! (6 janvier 82)

8/une rubrique pour avertir les telespectateurs sur les dangers de la publicite (2 decembre 81). C'est un peu long mais visionnez-la en entier. Est-il utile de preciser que jamais ca n'aurait pu passer sur une chaine privee? (Et je pense que de nos jours meme sur le service public ca poserait probleme...)

9/le jeu des anagrilles de Jean Lacroix. Je suis sur qu'actuellement, beaucoup de jeunes adultes trouveraient ce jeu trop difficile!! (29 fevrier 84)

 

Et ensuite quelques annees plus tard, on a eu droit a quoi sur TF1? Ah oui, ca...

 

Allez donc faire un tour sur le site "les annees recre".

vendredi 10 septembre 2021

Parcourons Animage 10 : 1987

FEVRIER


*Il n'est jamais trop tard... Le dessin anime de Batman arrive enfin au Japon. Oui, LA SERIE DE 1968!! Remarquez, en France on l'aura eue encore plus tard (en 89...)


MARS


*11 pages consacrees aux resultats d'un sondage. Si vous comme moi vous vous interessez de pres a l'histoire du mouvement animefan, vous serez ravi d'apprendre que parmi les lecteurs d'Animage:

-on a 66% de garcons et 34% de filles

-environ 50% ont moins de 15 ans, 30% sont lyceens, et 18% adultes

-les revues de manga les plus lues sont (sans surprise) le Shonen Jump chez les garcons et Ribbon chez les filles 

-l'animateur tele prefere est... Takeshi Kitano! (et oui, deja!)

-leur manga prefere est Maison Ikkoku, suivi de Nausicaa, Touch, Urusei Yatsura, et Hokuto no Ken

-chaque mois, ils achetent en moyenne un a deux manga

-l'anime recent qui les a le plus impressionne est Laputa, suivi de Utsunomiko et Windaria

-leur film live recent prefere est Alien 2, suivi de Rocky 4 et Chatran

-leurs musiciens preferes sont Anzen Chitai (un groupe de rock actif de 1982 a 1988), Misato Watanabe, Alfee, Checkers. De futurs Japan Eighties a faire peut-etre (enfin, sauf Alfee, qui existe deja)

-5% ont un(e) petit(e) ami(e) et 1% sont au stade des fiancailles. Alors oui, le sondage donne un chiffre de 28%, mais quand on lit en detail, on se rend compte que les 22% restant designent plutot une amitie avec une personne de l'autre sexe qu'une relation de couple a proprement parler

-54% ne possedent AUCUNE VHS, et seul 8% plus d'une dizaine! Quant aux VHD et LD on atteint peniblement les 6% qui en ont... Cela va changer assez rapidement, mais a l'epoque c'etait encore difficile

-environ la moitie recoit tout au plus 3000 yen d'argent de poche mensuel. Mais rappelons que 50% du lectorat ayant moins de 13 ans, ces derniers correspondent probablement a la meme categorie

-"a part les anime, quelle sont vos passions?" Sans surprise en numero un arrive la lecture de manga... Suivi par le cinema, la musique, la lecture (hors manga), le sport, et... en 6eme seulement la Famicom (ils ne disent meme pas "jeu video", pour dire a quel point Nintendo ecrasait tout a l'epoque). La encore, ca va vite changer.

-68% preferent rester chez eux que sortir, 54% se considerent comme introvertis et autant mauvais en sport, et 60% se sentent mal a l'aise avec le sexe oppose. L'etiquette otaku n'est pas loin!

-les anime du moment preferes: Maison Ikkoku suivi par Gundam ZZ, Touch, Dragon Ball, et Hokuto no Ken.

-les anime preferes toutes epoques confondues: Conan (pas le detective evidemment!), Urusei Yatsura, le premier Gundam, Dirty Pair, Lupin 3sei, Maison Ikkoku.

-leur film d'animation prefere: Nausicaa, Laputa, Lupin Cagliostro, Arion, Urusei Yatsura Beautiful Dreamer. Hayao Miyazaki pour les 3 premiers donc...

-qu'aimez-vous avant tout dans l'animation: 46% l'histoire, 35% les personnages, 6% les seiyuu... mais seulement 9% le cote technique

*Des photos de cosplayeurs americains. Et si vous trouvez que 87 (ce qui veut dire qu'elles ont ete prises en 86) c'est drolement tot, vous n'etes pas au bout de vos surprises. J'ai en projet un article sur l'histoire de l'animation japonaise aux USA, et vous verrez que ce n'est pas "tot" du tout...


Et une double page sur l'association C/FO dont on a deja parle. Tout en haut a droite on peut voir le celebre Carl Macek, le "responsable" de Robotech, qui avait ete invite par cette derniere. Elle recense 300 membres et vit le jour en 1977 (on ne disposait pas de cette information dans les anciens numeros). Donc au moment ou Goldorak et Candy debarquaient en France, au meme moment outre-Atlantique voyait deja le jour une association d'animefans... On ne sait pas a quand remonte leur premiere convention, mais on nous dit qu'elle n'avait ramene que 16 personnes :) (Meme Sumi a fait mieux)

 

MAI


*J'apprends l'anglais avec Animage! Chaque mois, une rubrique d'une page ou on reprend une phrase-culte tiree d'un anime, et on la traduit en anglais. Cette fois, le celebrissime "omae ha mou shinde iru" de Kenshiro, qui devient "You no longer exist". Quelques autres phrases en bonus, toujours tirees de HNK evidemment.

La rubrique est signee Paul White, un Britannique vivant au Japon, qui semble avoir ete assez present sur la scene mediatique nippone a l'epoque, mais dont je n'ai pas reussi a retrouver la trace. Mine de rien, cette rubrique a dure assez longtemps.

*Une double-page de pub pour Animate, avec un interieur de magasin a gauche (toujours en noir et blanc et en qualite pourrie helas, on distingue toutefois du Dancougar, Captain Tsubasa, ou encore Bubblegum Crisis). Les prix font halluciner... 500 yen le poster de Saint Seiya, 250 yen le shitajiki de Maison Ikkoku, 100 yen la ramicard de KOR... Sans exagerer, aujourd'hui certains de ces articles valent 100 fois plus. Bon ca va rarement jusque la mais tout de meme, 20 fois facile.

Par contre les VHS sont vraiment hors de prix (12800 yen l'OVA de Gallforce :(), et meme si les LD sont un peu moins chers, ca reste tres eleve.


AOUT


*Histoire de faire plaisir aux collectionneurs de figurines, une page sur un salon (du 6 au 21 Juin 87) avec les prochaines nouveautes Saint Seiya.


SEPTEMBRE

 


*En cadeau, un joli set de stickers Versailles no Bara, ainsi qu'un gros dossier de 13 pages sur l'anime. Pourquoi maintenant? La serie avait deja presque dix ans... Animage nous dit qu'ils ont recu de nombreuses lettres demandant de parler de cet anime mythique, qui n'a pas pris une ride et meme rivalise sans probleme avec des trucs contemporains (sur le coup, je suis bien d'accord avec eux), il semble par ailleurs y avoir eu une nouvelle generation de fans, trop jeunes pour avoir pu suivre la serie en son temps ou tout du moins l'apprecier a sa juste valeur. La revue mettra pas mal Versailles en avant dans les numeros suivants d'ailleurs.

 

*Annonce de Mister Ajikko, le design est assez eloigne de celui qu'on a connu, bien plus proche de celui du manga.


*Une pub pour Animate. Encore? allez-vous me dire. Oui mais regardez bien en haut a droite... Il y a un message en anglais pour les fans Americains! Animate est desormais en partenariat avec une societe basee en Floride, permettant de commander chez eux!


OCTOBRE


*Une belle illustration de City Hunter signee Mutsumi Inomata. Je ne l'avais jamais vue nulle part avant!


*Les seiyuu de Seiya et Shiryu font la tournee des animeshops, avec des rayons entiers de Saint Seiya! Qu'est-ce que j'aurais aime que ces pages soient en couleur...


NOVEMBRE


*Une poignee de pages avec des illustrations Araki-Himeno, chouette. 

*Du cosplay americain? Non, britannique! Lors d'une convention de SF au mois d'Aout.


 

*On reparle des coproductions avec l'etranger... et du probleme que cela pose. De plus en plus d'animateurs sont debauches par les studios americains, et ils ne sont donc plus disponibles pour travailler sur des anime locaux... Pas moins de 27 series referencees! (dans lesquelles on retrouve aussi Il etait une fois la vie)

Surprenant, des images de Captain Power, mais en version dessin anime!!! Alors que normalement il s'agit d'une serie live! Est-ce que cela revenait moins cher au final de le produire en live? Ca avait l'air joli, dommage.

*La vie amoureuse des persos de Saint Seiya vu par leurs seiyuu! En l'occurence ceux de Ikki-Esmeralda, Shun-June, Hyoga-Erina (personnage pas canon, mais ils n'allaient quand meme pas mettre sa mere :) ), Shiryu-Shunrei, et evidemment Seiya-Saori mais... dans ce dernier cas, Toru Furuya considere "Saori comme une personne a proteger, mais si Seiya devait avoir une relation amoureuse, ce serait probablement avec Miho" (perso qui disparaitra de l'intrigue a partir de la Bataille des 12 Maisons...)

Et tenez-vous bien, un concours est organise pour les lectrices, 5 seront retenues pour avoir chacune un "date" avec un seiyuu des 5 Bronze! Bien entendu, ce jour-la, un membre du staff d'Animage sera lui aussi present pour eviter tout debordement (meme si c'est souvent plutot dans l'autre sens que cela pourrait poser probleme). Pour le dire de maniere tres classe, y a des fujoshi qui ont du avoir la Garonne en crue.

*Encore un interieur d'Animate


DECEMBRE


*Noriko Hidaka dans un jeu Famicom! Un episode d'Ultima en l'occurrence. Elle y fait un simple cameo.


CETTE ANNEE-LA

Dragonar, Saint Seiya, Kimengumi, Zillion, Hiatari ryoko, City Hunter, Kimagure Orange Road, Dragon Ball, Maison Ikkoku, Hokuto no Ken 2, Machine robot Cronos... Pas mal de titres diffuses en France.

Au cine, Honeamise no Tsubasa et le film de Dirty Pair.

En video, Bubblegum Crisis, Crystal Triangle, Dangaioh, Robot Carnival...

dimanche 29 août 2021

Parcourons Animage 09 : 1986

MARS

*Une pub pour apprendre a devenir seiyuu... avec une methode utilisant des cassettes! La pub est faite par Mayumi Tanaka et Takehiko Inoue, ce qui n'est quand meme pas rien... De quoi faire cracher inutilement de l'argent a de jeunes naifs.


*On n'oublie pas les anciens!! Une double-page sur le film cross-over des robots Dynamic de 1976! Dix ans d'age.


*Le marche des OVA. Pas moins de 30 titres sont sortis en 85, soit a peu pres autant que le nombre de series tele, c'est quand meme pas mal mais de la a parler de boom... Un sondage parmi les lecteurs d'Animage revele que seulement 62% en ont deja vu (et donc un bon tiers jamais); quant au mode de visionnage on voit bien que ce n'est pas ce qui va enrichir les studios de production. Seulement 16% sont alles jusqu'a acheter une (des) cassette(s). Les autres se les ont fait preter, les ont louees en video-club, ou les ont regardees lors de rediffusions a la tele... Et nous ne parlons pas d'une enquete aupres du grand public, mais uniquement chez les animefans! La raison numero un invoquee pour le non-achat - on s'en serait doute - c'est que c'est trop cher. Meme en location. Passe encore pour un jeune adulte qui travaille, mais un lyceen n'a clairement pas les moyens de claquer 10000 yen dans une VHS de 30 minutes... Autre grief (nous sommes en 86 je le rappelle), la version VHS sort toujours en premier et PARFOIS il y a ensuite une version LD ou VHD (le VHD... format rapidement disparu). Resultat: certains fans ne savent pas s'ils doivent acheter l'anime tout de suite en VHS, ou attendre au cas ou. Reponse invoquee: la peur du piratage car il est tres facile de copier un LD sur VHS (franchement, ca ne tient pas trop la route. Il suffit de 2 magnetoscopes pour faire une copie de cassette).

Les OVA permettent de sortir des trucs impossibles en format tele, et (theoriquement) de meilleure qualite, mais ils ne semblent pas avoir encore reussi a faire leurs preuves.


AVRIL



*Un article sur... les petites soeurs. Mouais. C'est a deux doigts de virer au malsain. On retrouve toutefois Maria Grace Fleed, ca fait deux numeros de suite qu'on parle de Grendizer! En 86!


*Une sacree rencontre! Yoshikazu Yasuhiko et... Osamu Tezuka!!


*L'arlesienne Ulysse 31 arrive enfin! 6 ans de retard! Et a moitie. En effet, une selection de 12 episodes sur 26 est annoncee en video. On nous parle toutefois d'un redoublage. Cela sous-entend donc qu'il existait bien un premier doublage, anterieur a cette sortie VHS, j'y vois de moins en moins clair...


MAI

*Ulysse a de nouveau droit a quelques lignes (genre 1/20eme de page!) Il est bien ecrit que l'anime n'a a ce jour jamais ete diffuse au Japon (d'ou mon incomprehension quant au besoin d'un redoublage). Pour les maniaques, la date de sortie des 3 VHS fut les 21 Mai, 21 Juin, et 21 Juillet.


JUIN


*Annonce du retour - sous format OVA - d'un celebre robot... par l'equipe derriere Iczer 1. Mazinger Z n'est pas explicitement cite mais les images ne laissent aucun doute! Plus d'infos le mois prochain.


*Une publicite pour le magazine Globian. Jamais entendu parler? Et pour cause, il n'a tenu que 7 mois, de Mai a Decembre 86. A l'instar d'Anime V, il etait specialise dans les OVA; un type de presse dans lequel il etait difficile de se faire une place. Si Anime V a reussi a vivre de 85 a 99 (ayant change de nom en 98), Globian, on vient de le voir, n'aura dure que 7 numeros. V Version ne fera pas mieux (de Juin a Decembre 90). Quant a G-Type, encore plus marche de niche (consacre exclusivement aux anime porno!), il ne sortira que 6 numeros entre Aout 99 et Fevrier 2002...

*En page dojinshi, un fanzine consacre a Grendizer et aux Mazinger. C'est deja la 3eme fois de l'annee qu'on (re)parle de ces series qui accusent deja bien leur age.


JUILLET


*Un numero ou ca va gueuler... Je crois n'avoir jamais vu ca dans aucun autre numero. La cause de ce coup de gueule? L'arret soudain de SPT Layzner, anime de qualite qui jouissait alors d'une grande popularite (largement meritee! C'est aussi un de mes anime preferes). Mais succes critique et succes commercial ne sont pas la meme chose... Ventes des produits derives trop mauvaises? Allez ouste, les sponsors arretent le financement et demandent l'arret de la serie. 37 episodes sur 50 etaient deja realises, et le scenario etait ecrit jusqu'au 39. Mais Sunrise ne pouvait plus en faire qu'un de plus, on va donc sauter les evenements censes se derouler jusqu'a la fin de l'arc en cours, et faire du 38 un episode conclusif (ce qui rend le tout assez incomprehensible, un OVA viendra un peu rectifier le tir plus tard). 

Le producteur est oblige de presenter ses excuses aux lecteurs dans le magazine.

Suivent des messages de fans completement outres (entre 15 et 23 ans). Une jeune fille avoue carrement avoir pleure a l'annonce de l'arret de la serie! 

"Si la seconde partie est un peu en-dessous, la premiere de Layzner est juste le meilleur anime que j'aie jamais vu!"

"Pourquoi arreter une serie aussi encensee??!"

"Le retour de baton se fera sentir un jour ou l'autre pour les sponsors"

"De nos jours, la plupart des series sont tirees de mangas, donc on sait a l'avance ce qui va se passer. Layzner etait une exception dans laquelle a chaque fin d'episode on avait envie de voir la suite!"

"On nous annonce deja une version OVA mais je ne suis pas d'accord! Une serie tele doit se finir sur un episode tele! Tout le monde n'a pas envie de claquer 10000 yen dans une VHS, ni ne possede de magnetoscope d'ailleurs"

"Vous pourriez un peu prendre en compte l'avis des telespectateurs non? Au lieu de toujours tout ramener a des questions d'argent"

Suite au prochain numero...

*Insistez pas, quand ca veut pas, ca veut pas... Pour la enieme fois, on nous presente Ulysse 31, grand succes en France, tout ca... La critique est bonne, tant sur la forme que le fond, mais pour le public, y a rien a faire. L'auteur de l'article termine en precisant qu'il aimerait bien voir les Thundercats importes eux aussi (je vous le dis tout de suite, ca n'arrivera jamais).


AOUT


*Suite de l'affaire Layzner. Cette fois, c'est carrement la redaction d'Animage qui prend la parole!

"A Animage, nous n'ecrivons pas pour vendre des jouets aux enfants. D'autres anime n'ont pas eu le succes commercial escompte, comme Gundam, ca ne les a pas empeche de devenir des titres cultes! Et il n'est pas question de se mettre a acheter en masse pour satisfaire les sponsors! L'animation est tout autant un loisir pour des grands adolescents et adultes, on n'en a rien a cirer des jouets. Une oeuvre comme Layzner devrait pouvoir s'epanouir par elle-meme, pour ses qualites intrinseques"

Ca balance pas mal, ce qui j'en ai peur a peut-etre ensuite pose des problemes au magazine, tellement la presse japonaise est generalement consensuelle... Apres verification, le redacteur en chef, qui etait le meme depuis le premier numero, a ete remplace au mois d'Octobre :(

*Le retour de Go Nagai sur le devant de la scene, qu'on n'avait plus trop vu depuis une dizaine d'annees. Annonce des OVA de Devilman (qui sortiront bien eux, meme s'ils n'adaptent qu'une infime partie de l'histoire), et d'un remake (suite?) de Mazinger Z sous le titre Daimazinger, dans un OVA de 45 minutes realise par le studio AIC. Helas... Ce projet ne verra jamais le jour, apparemment pour des questions de droits (peut-etre que Dynamic etait trop gourmand au niveau des royalties?). Franchement dommage, un Mazinger avec la qualite de realisation AIC, j'aurais signe tout de suite! 

Mais en fait, le concept sera remanie pour donner naissance a... Dangaioh!


SEPTEMBRE


*Robotech. Non, pas Macross, j'ai bien dit Robotech. L'annonce est faite d'une nouvelle serie (une suite directe du premier Macross avec les memes personnages) par la Tatsunoko pour le marche US, nomme Robotech The Sentinels, de 65 episodes, dont 3 sont deja realises. Dans la pratique, ca n'ira pas plus loin, ces 3 episodes seront compiles en 88 dans un film et puis basta. Pourquoi? Question d'argent encore... Le taux de change dollar-yen devenait de moins en moins interessants pour les Americains, ce qui a oblige Matchbox, le sponsor de Harmony Gold, a se retirer du projet, donc plus possible de financer les 62 autres episodes.

*Et si on parlait un peu d'Internet? Non non, je n'ai pas dix ans d'avance... Un article consequent sur deux pages nous parle bien d'Internet, et des animefans Americains qui communiquent entre eux (depuis des ordinateurs d'Universite) par forums! Enfin bon, ca ne ressemblait pas vraiment aux forums qu'on connait, et ca s'appelait Special Interest Groups; on y parle aussi du systeme des e-mails. Et il me semble bien que c'est la toute premiere fois dans la revue qu'apparait le mot JAPANIMATION. En 86 donc.

Bien entendu, les fans japonais sont convies a les rejoindre mais... se pose alors le probleme du cout des communications (5000 yen de l'heure en telephone international), et evidemment le fait que tout est en anglais.


OCTOBRE

Deja le 100eme numero! Un petit dossier pour l'occasion ou on passe rapidement en revue 8 ans d'animation.


*Un spin-off de Yamato avec Dessler en personnage principal pour le marche americain??? A ma connaissance, ca ne s'est jamais concretise.


*Annonce du 1er episode de Saint Seiya. On voit que les couleurs du heros sont differentes de celles qui seront finalement choisies.


*Un film de Dancougar prevu pour le printemps 87. Il ne verra jamais le jour (on aura bien des OVA par contre).


*A l'occasion du 100eme numero, un article sur a quoi ressemblera la japanimation en 2001? C'est toujours marrant de lire ce genre de texte a posteriori, mais dans l'ensemble ils ont vu juste!

-On pourra facilement taper en japonais a l'ordinateur (donc ca n'etait pas le cas en 86...)

-les anime seront dessines par ordinateur. Par contre, ils exagerent un peu les possibilites des IA. Mais du meme coup, ca mettra des gens au chomage...

-acces permanent a une galerie d'images/videos pour permettre aux dessinateurs/animateurs de disposer de nombreux modeles sous la main

-la fibre!! Liee a Internet, elle permettra de faire circuler les documents entre les equipes sans voir a les envoyer par courrier

-grace aux chaines cablees et au satellite, on aura des chaines avec des anime 24h/24, et la possibite de voir a la demande des integrales de series de toutes epoques

-on pourra telecharger des dojinshi et les imprimer directement chez soi 

-il y aura des televiseurs 3D


DECEMBRE


*Le fameux Lavithunder, anime qui n'a jamais vu le jour mais dont le 45 tours des generiques est bien sorti dans le commerce lui... Pour l'occasion il y eut carrement un clip promotionnel de 30 secondes diffuse dans l'emission Oh! Family! sur lequel j'aimerais bien mettre la main!


CETTE ANNEE-LA

Gundam ZZ, Hikaru no densetsu, Kimengumi, Ikkiman, Tobikage, Touch (qui battait des records d'audience avec parfois jusqu'a 40% de parts de marche!!), Nagareboshi Gin, Dragon Ball, Maison Ikkoku, Layzner, Urusei Yatsura et Dr Slump (qui nous quittent au bout de respectivement 195 et 243 episodes)... 

Au cinema, Windaria, Laputa, Time Stranger, Project A-Ko, Hokuto no Ken... 

De plus en plus d'OVA (presque une cinquantaine, ca demarre vraiment cette fois!): Ai city, Gall force, Kizu oibito, Violence Jack...

N'en jetez plus!

lundi 23 août 2021

Review: Prime Girl

 

En plus de 10 ans d'existence de ce blog, voici la DEUXIEME critique d'un eroge :)

Prime Girl est sorti en 2001 chez l'editeur Trifact, depuis longtemps disparu (ils semblent n'avoir sorti qu'un ou deux autres titres... Dommage). C'est un visual novel assorti de simulation de drague, mais qui est radicalement different de la majorite des titres du genre dans son approche, et c'est bien ce qui m'a pousse a l'essayer, et je ne le regrette vraiment pas! En fait, plus que simu de drague, on pourrait davantage parler de simulation de vie de jeune salaryman celibataire. Notre heros, Takuya Minagawa, est un jeune employe tres competent de 23 ans qui developpe des programmes informatiques pour la petite societe Ash, qui ne compte que sa patronne (age inconnu mais on lui donne autour de 30-35 ans) et un autre employe (sans doute autour de 40 ans), et une etudiante/stagiaire (Kiriko, 20 ans) qui debarque au debut du jeu et est censee rester la quelques semaines. Ash travaille en sous-traitance pour TTL, une tres grosse boite celle-la.

Le soft se deroule sur exactement un mois, a savoir du 24 Decembre 2000 au 20 Janvier 2001. Bien sur, rien ne vous empeche d'imaginer que ca a lieu plus recemment si ca vous chante, mais cette date a un avantage pour les allergiques au smartphone comme moi: le telephone portable joue certes un certain role (a cette epoque au Japon c'etait deja couramment repandu) mais les persos ne passent pas non plus leur temps leur nez scotche a un smartphone...

Takuya et un ami, Tadasuke (cense en avoir 23 lui aussi mais en paraissant le double), passent la soiree du 24 Decembre au bar Maya, tenue par une certaine... ben Maya (28 ans). Ce jour-la il n'y a que trois autres clients: Ryo Izaya une OL d'une mechante beaute (23 ans) qui bosse chez TTL, Kei Kamine un beau gosse qui travaille en usine (23 ans), et enfin Kiriko Nanase. Oui, celle dont je parlais plus haut mais c'est a ce moment-la qu'a lieu la premiere rencontre entre Takuya et elle, son premier jour de travail chez Ash n'etant que le lendemain (tous deux en seront fort surpris evidemment!). Des le depart, les cinq protagonistes s'entendent bien et deviennent un groupe d'amis assez proches. A partir de la, on a quasiment fait le tour du cast, il faudra seulement rajouter Makoto, la petite soeur de Ryo (19 ans) qui debarquera un peu plus tard.

Alors bien sur vont se nouer (ou pas) diverses histoires de coeur, et c'est evidemment un des points centraux du jeu, mais pas que. Tous les protagonistes sont donc des adultes (Makoto etant a la limite), et deja inseres dans le monde professionnel, ne serait-ce que partiellement (sauf Makoto encore une fois). Ca change considerablement de la majorite des titres qui se deroulent en milieu etudiant voire carrement lyceen, ce qui peut etre assez genant dans ce dernier cas... Et justement! La vie professionnelle (au Japon) est tres mise en avant dans Prime Girl: heures supplementaires, beuveries apres le boulot, hierarchie, conges payes, relations avec les sous-traitants, travail interimaire, pot de fin d'annee, cartes de voeux du Nouvel-An... Et cela aura bien entendu une influence sur l'histoire.

Il y a 4 personnages feminins qu'il est possible de seduire:

Kiriko


Bien qu'elle soit censee etre l'heroine (c'est elle sur la boite du jeu), sa route n'est pas la plus facile, et meme si j'ai reussi, je suis passe a cote de plusieurs scenes X. Mais bon, honnetement ce n'est pas du tout mon type de fille (hyper gentille, polie, reservee, qui rajoute -san meme au nom de son amoureux...), j'ai suivi cette route juste pour completer l'organigramme.

 

Ryo


Par defaut, le jeu nous pousse a la choisir, on peut dire que c'est le mode facile. Si vous souhaitez un maximum de scenes de sexe, c'est clairement elle qu'il faudra privilegier. Elle est extravertie, liberee, et n'hesite pas a dire ce qu'elle pense, meme si ca doit etre de maniere brutale.


Makoto


C'est assez delicat... Pour pouvoir avoir une relation avec elle, il faudra au prealable deja en avoir une avec sa soeur! Mais j'y reviendrai plus tard. Niveau caractere, c'est a peu pres l'exact oppose de Ryo, elle est quand meme "bien coincee du cul".

 

Maya


Elle, c'est tres particulier! Jusqu'a la toute toute fin du jeu, rien ne peut vraiment laisser faire croire au joueur qu'ils finiront ensemble. Il y a bien une, eventuellement deux, scenes X avec elle vers le milieu de l'histoire, mais on peut pafaitement les eviter (et vu les circonstances ca me semble meme bien plus judicieux).

Les histoires des differents personnages, et les relations qui evoluent entre eux, varient donc en fonction de nos choix, Prime Girl etant separe en deux parties (qui sont tout de meme tres proches): d'une part les choix lors des conversations (generalement trois), d'autre part toujours lors des conversations, vous aurez parfois deux mots en bleu, vous devrez alors en choisir un qui fera avancer le dialogue dans ce sens. De toutes facons, je dis "lors des conversations" mais il n'y a que ca, quasiment aucune narration exterieure, cela rend donc le tout tres vivant. Sinon on doit aussi choisir ses destinations sur la carte de la ville chaque jour (Ash, TTL, chez Takuya, devant la gare, au parc, au combini, etc), bien entendu certains event/rencontres ne se font qu'a telle heure et dans tel lieu bien precis. Il y a evidemment du sexe, mais les scenes s'integrent a l'histoire dans la plupart des cas, elles ne sont pas la juste pour remplir le quota!

Selon ces rencontres, nos choix, et les conversations, chaque personnage verra sa jauge d'interet a notre egard augmenter ou diminuer (les mecs aussi, mais la il s'agit de pure amitie evidemment). Et donc selon l'etat de ces differentes jauges le scenario evoluera dans tel ou tel sens. Pour en connaitre un maximum sur le passe ou l'histoire personnelle de chacun des protagonistes principaux, plusieurs parties seront necessaires, car ceux-ci ne nous sont donnes que par bribes. Meme si par exemple vous suivez la route de Ryo, vous ne pourrez tres probablement pas tout apprendre sur elle en une seule fois, on peut meme passer a cote de trucs importants. Si vous vous demandez pourquoi on ne peut pas seduire notre boss, et bien on l'apprend justement dans une de ces scenes, c'est parce qu'elle est deja mariee et mere de famille (alors que ca n'est jamais evoque le reste du temps!). C'est aussi comme ca qu'on apprend que les parents de Ryo et Makoto viennent juste de divorcer.

Le jeu propose environ 10 fins differentes, qui dependent bien entendu de l'etat des differentes jauges a la fin du scenario, meme si certaines sont assez proches (genre on s'est finalement marie avec Ryo, ou bien c'est avant mais on se doute fort que ca finira bien par arriver). Bon, je n'en ai obtenu que la moitie mais je ne suis pas fan hardcore au point de vouloir faire plus de 10 parties!

J'ai passe un tres bon moment sur Prime Girl, ses personnages sont reussis, l'ambiance aussi, le tout est souvent assez realiste (j'ai bien dit "souvent"! Se faire faire une petite gaterie au bureau n'est pas ce qu'on pourrait considerer comme banal :) ), graphiquement c'est joli meme si on n'a que des images fixes (scenes X incluses), quant aux musiques c'est du genre musiques d'ascenseur discretes mais pas prise de tete. Tous les persos sont egalement doubles, mention speciale a la seiyuu de Ryo qui a un timbre tres proche de celui de Megumi Hayashibara! (Ce n'est pas elle evidemment! Jamais on ne la verrait dans une production de ce type! Mais pour une oreille non exercee il y a de quoi s'y tromper).

Simplement, le soft n'est pas exempt de defauts non plus, et si aucun n'est vraiment redhibitoire en soi, leur accumulation gache un peu le plaisir de jeu.

Premierement, le systeme des routes est mal fichu dans le sens ou certaines actions decisives peuvent n'avoir aucune incidence sur la suite, comme si elles n'avaient jamais existe! Exemple: on peut tromper Ryo avec sa soeur (c'est meme pire vu qu'on lui prend sa virginite), forcement elle va tres mal reagir, et s'ensuivra une scene de violente dispute dans laquelle elle nous dit que tout fini entre nous, et on la comprend! Sauf que deux jours plus tard on peut la recroiser comme si de rien n'etait!!! Et meme finir en couple avec!! Cela desamorce tout le cote dramatique de l'histoire et surtout c'est pas credible pour deux sous! HEUREUSEMENT les chances de tomber sur ce genre de pattern sont assez rares mais elles existent bel et bien.

Deuxiemement, plus globalement, le jeu est un peu trop "gentil" dans le sens ou tout sera toujours fait pour que tout le monde finisse ou en couple (si on ne porte pas notre devolu sur Kiriko, elle sortira finalement avec Kei; et si on ne choisit pas Ryo, elle pourra se retrouver avec Tadasuke) ou au minimum pour que tout le monde reste en bon termes, sans qu'aucun amour/amitie ne soit brise.

Et quand je parle de gentillesse, Takuya est un perso un peu trop parfait, plutot joli garcon, excellent employe, assez sportif, gentleman... Le seul moyen de le rendre moins "homme ideal" est de lui faire choisir des phrases "troll" durant les dialogues. Car oui, il y en a un certain nombre, les developpeurs ont du bien se marrer en les ecrivant, mais on les repere a 15 kilometres, seul celui qui veut obtenir une mauvaise fin les choisira. Kei est bien trop parfait lui aussi: beau, gentil, poli, toujours pret a aider les autres et a se mettre en retrait dans le cas d'une competition amoureuse...

Et enfin, desole, mais Prime Girl est quand meme un peu court. Lors de ma premiere partie, je l'ai boucle en 4-5 heures. Et quand on rejoue, vu qu'on va zapper les dialogues communs, ca peut se terminer en 1h30 maxi. Meme en faisant les 4 filles, on aura fait le tour en moins de 10 heures. Pour ma part, j'ai fini le jeu 5 fois, pour arriver a environ 80% des histoires et CG, mais je n'en ferai pas davantage. Je rappelle que le tout se deroule sur seulement un mois, ce qui au passage rend l'evolution de certaines relations un peu trop rapides. Le soft aurait vraiment gagne a durer sur trois mois au lieu d'un seul (et en plus ca coincidait avec Mars, soit le changement d'annee fiscale/scolaire).


Ca n'en reste pas moins un titre fort sympathique, dont le cote adulte (je ne parle pas de sexe ici mais de l'environnement et de l'age des personnages) manque vraiment cruellement dans bien trop d'eroge, et plus globalement de jeux video en general, et que je conseille aux nippophones (faut deja avoir un bon niveau, vous vous en doutez) a la recherche d'une experience peu courante. En tous cas, en ce qui me concerne, ca fait partie de ces jeux "coup de coeur" sur lesquels je ne tombe que trop rarement.

Attention! Le jeu est prevu pour fonctionner sour Windows XP, Millenium, et 2000! On peut l'installer sur un Windows moderne mais il refusera de se lancer a moins d'utiliser un patch, dont je vous donne ici le lien a tout hasard...

 

La premiere demi-heure du jeu