samedi 1 mars 2014

Les anime a succes en France mais pas au Japon et vice-et-versa

Si certains titres ont ete des cartons dans les deux pays (et meme ailleurs), comme par exemple Dragon Ball Z, c'est loin d'etre systematique. On doit deja separer en 2 categories: les anime cultes au Japon mais carrement pas diffuses en France, et ceux diffuses mais qui n'ont pas ou peu marche. Je traiterai aussi de coproductions, car leur traitement est interessant. La 1ere partie de l'article traitera des DA a succes dans l'Hexagone, et la seconde dans l'Archipel. Evidemment, ca n'a rien d'exhaustif.


Hits en France mais pas au Japon

*UFO Robot Grendizer/Goldorak
Le plus gros succes a la television francaise depuis 35 ans (100% d'audience...), un phenomene de societe sans precedent. Tout le monde connait Goldorak au moins de nom. Mais quelles que soient les qualites de la serie, l'origine d'un tel engouement ne vient pas de la. C'est surtout qu'en France, ca a ete le premier du genre, tranchant radicalement avec tout ce qu'on connaissait en matiere d'animation. De plus, on etait en pleine vague Guerre des Etoiles, le cote SF a apporte un plus non negligeable.
Au Japon, il serait faux de dire que Grendizer n'a pas eu de succes, il en a eu relativement a l'epoque, pour preuve son nombre d'episodes (en fait, c'est plutot du cote des animateurs, et non des telespectateurs, qu'il a marque). Mais avant lui, on avait deja eu d'autres series de robots, et meme des tas d'anime d'autres genres. Bref, l'effet de decouverte ne pouvait plus jouer.
Grendizer finira par etre vite oublie, et disparaitra des memoires jusqu'a la fin des annees 90, ou la serie de jeux Super Robot Taisen le fera ressortir de l'ombre. Ca ne veut pas dire qu'il beneficiera d'un nouveau succes pour autant hein. Grendizer reste au Japon une serie mineure, noyee parmi tant d'autres... En 2005, la chaine cablee Animax avait fait un sondage pour elire les 100 meilleurs DA de robots. Grendizer arrivait bon 98eme :) (Pour un peu, il etait hors classement...)



*Les Mysterieuses Cites d'Or
Sans doute le plus grand succes en France en termes de ventes de DVD d'animation japonaise. Il y a meme une nouvelle serie en cours (mais 100% francaise celle-la).
La DA a benefice d'une sortie DVD au Japon aussi, ce qui prouve qu'elle a eu un minimum de succes, mais vraiment minimum hein. Et le fait d'avoir des BGM largement inferieures a celles de la VF n'explique pas tout. Mais comme Grendizer, c'est plutot du cote staff qu'il a eu une influence (Nadia notamment). Peut-etre que le cote Amerique du Sud, qui ne disait rien a 90% de Japonais, lui a desservi. A cette periode, on etait aussi en plein age d'or du dessin anime au Japon, et vu le nombre phenomenal de series qu'il y avait a l'epoque, celle-ci a sans doute ete noyee dans le flot... Mais il y a pire, et nous allons le voir maintenant.



*Ulysse 31
Alors la, meme les otaku hardcore ne savent generalement pas ce que c'est... La serie est surtout connue pour avoir servi de bouche-trou durant quelques semaines entre les diffusions de Dragonar et des Samurai Troopers...
Je crois qu'Ulysse a accumule toutes les tares possibles pour sa diffusion nippone:
1/comme dit juste avant, seul une partie de la serie a ete diffusee (12 episodes en tout, sur 26), en bouche-trou
2/cette diffusion date de... 1988!!! 7 ans apres sa realisation!!
Pardon, ce n'est pas tout a fait exact... La serie (tout du moins les 12 episodes sus-cites) etait d'abord sortie en VHS en 1986. Puis elle repassera sur une chaine satellite en 1991avec un nouveau doublage et generique (celui compose par les Americains auteurs de la plupart des BGM). Mais bon, en 91 le satelitte ca touchait peut-etre quelques milliers de foyers... Une derniere rediff sera faite en 2007 sur Cartoon Network.
Toujours est-il que 88 c'etait bien trop tardif. Deja en 81 on avait eu Gundam 2 ans auparavant, le Japon etait passe a l'ere du Real Robot, le Space Opera a l'ancienne etait passe de mode.
3/BGM refaites, comme pour les Cites d'Or. Et la aussi, cette bande-son est plus que mediocre, comparee a l'originale
4/le heros est un adulte pere de famille, barbu et moustachu. On est aux antipodes du heros adolescent imberbe present dans 98% des anime...
5/aux yeux d'un Japonais lambda, le character design des visages est ridicule (oui, c'est Shingo Araki. Mais pas dans son style habituel!), et meme limite risible
6/le theme de la mythologie grecque, peu connu des Japonais (Saint Seiya s'en tirera mieux neanmoins)
7/le doublage nippon est mauvais (et oui, ca peut arriver)
Je pourrais en trouver d'autres mais ca suffira comme ca. Il existe UN site nippon sur Ulysse (pour les curieux, c'est ici ), qui n'est plus mis a jour depuis Novembre 2000 :) Mais ce n'est meme pas un fan; en lisant les articles, on se rend bien compte que l'auteur est loin d'avoir aime...
Signalons que Ulysse n'a jamais ete edite en DVD (et peu de chances qu'il le soit un jour!) Seul existent 3 VHS d'epoque (dans un 1er doublage donc).



*Capitaine Future/Capitaine Flam
Un poil plus connu que Ulysse... Il a deja eu le merite d'etre diffuse la bonne annee et en entier... Mais c'est quasiment tout. Il n'y a jamais eu la moindre edition video, et l'anime a ete rediffuse UNE FOIS en 2001 sur une chaine cablee... C'est tout.
Mais je ne sais pas vraiment pourquoi. Ok, c'est un roman americain a la base, mais le DA fait 100% japonais, tant dans son design que sa mise en scene. Et la bande-son est signee Yuji Ohno, Monsieur Lupin III!
Peut-etre que la serie a ete noyee dans un flot d'oeuvres de SF de l'epoque (on est en pleine epoque Star Wars).



Hits au Japon mais pas en France

*Mazinger Z
Bon ben Mazinger au Japon, c'est comme Grendizer en France quoi. Et meme surement plus. Ce qui est logique vu que c'est le 1er. Go Nagai a tout invente: le robot geant pilote de l'interieur, le fait de crier ses attaques quand on les lance, les transformations/assemblages...
Certes, Grendizer est bien plus abouti, a tous niveaux, mais ce n'est qu'une evolution de Mazinger Z. Si on avait eu ce dernier en France a la place du Grand Cornu, aujourd'hui c'est Mazinger qui aurait une aura gigantesque.


*Urusei Yatsura/Lamu
195 episodes, seulement 148 passes en France (et 160 doubles), c'est deja pas mal certes. Mais ca n'a jamais ete rediffuse (un signe qui ne trompe pas), et meme a l'epoque, ce fut loin d'etre un carton. Ca peut se comprendre 1/par la concurrence de DA comme Saint Seiya, Dragon Ball, Ken... 2/c'est trop japonais. Si on n'a pas une solide culture du Japon traditionnel, on passe a cote de beaucoup de choses 3/c'est arrive trop tard (7 ans apres)
Mais si on se remet dans le contexte au Japon, un tel succes fut normal. Deja graphiquement, cet anime tranchait avec le style classique des anime precedents (persos "muscles" type comics pour les series pour garcons, et type shojo aux grands yeux pour les series pour filles). UY a pu reunir un public masculin ET feminin. Ensuite, on a la 1ere veritable heroine sexy dans un DA (a part Cutie Honey en 1972, mais qui etait destinee clairement a un public de garcons). Un humour decapant. Une integration judicieuse de la SF (c'etait la mode, on retrouvera d'ailleurs de nombreuses references a Star Wars). Des histoires de coeur, certes souvent sous un angle comique, mais en dehors du shojo, ca devait etre la 1ere fois.
La 2eme serie de Captain Harlock, diffusee a la meme heure sur une chaine concurrente, a du etre interrompue precipitemment faute d'audience. Lamu a "foutu une branlee" a Harlock :)
Il est amusant de noter pour l'anecdote qu'a la base, Lamu ne devait intervenir QUE dans le 1er episode, toutes les autres histoires devant etre centrees sur Ataru, qui devait etre le seul heros de la serie.



*Galaxy Express 999
Si en France, Harlock fut (et est toujours) tres populaire, il l'est aussi au Japon, mais LA serie-phare de Matsumoto c'est bien Galaxy Express. Je le comprends dans le sens ou le contenu de ce dernier est plus profond, avec de veritables reflexions sur l'etre humain et l'avenir de l'humanite. Dans Harlock aussi, mais beaucoup moins.


*Kinnikuman/Muscleman
Les Japonais adorent le catch et les super-heros. Alors du catch de super-heros, c'etait voue au succes. Le manga continue encore de nos jours, avec le fils de Kinnikuman!
En France, on n'a peut-etre pas accroche a l'humour pipi-caca couple a une violence de plus en plus grande...



*Docteur Slump
Une cinquantaine d'episodes passes en France sur 243!! Slump est vraiment culte ici (meme ma femme qui ne lit pas de manga ni ne regarde d'anime apprecie...) Faut aimer l'humour debile, c'est clair. Et ne pas etre allergique au scato. Mais je pense que le cote graphique a beaucoup contribue au succes egalement. Le style de Toriyama - dont c'etait le 1er travail - ne ressemblait vraiment a rien de connu jusqu'a alors, et s'acordait a merveille avec l'univers hors-normes de Dr Slump.


*Lupin the 3d/Edgar Detective Cambrioleur
Ca doit etre l'anime le plus populaire de tous les temps ici. Depuis  1971, il n'a jamais vraiment cesse d'etre sur les ecrans (3 series TV, 6 films, 25 telefilms (un chaque annee depuis 1989), encore une serie TV l'annee derniere...)
C'est un peu le Tintin japonais... Notons qu'en Italie aussi, son succes est phenomenal.
Pourquoi l'anime fut-il si discret en France? Dur de repondre. Peut-etre son horaire/date de diffusion (sur FR3 l'apres-midi, en 1985...)


*Samurai Troopers/Les Samourais de l'Eternel
En France, seul Saint Seiya est culte. Les autres series de Chevaliers en armure (Samurai Troopers et Shurato) sont au mieux considerees comme des copies du pauvre. Pourtant, ST a tres bien marche ici, peut-etre pas mieux que Saint Seiya mais pas loin. Le merchandising fut impressionnant. Je pense que le fait d'avoir pour toile de fond la mythologie nippone a joue un role inediable (alors que la mythologie grecque, pour le Japonais lambda, ca ne lui evoque pas grand-chose...)



*Akko-chan/Caroline
Il y eut 3 series au Japon pour un total de 197 episodes!! Chez nous, on a eu 52 episodes doubles de la 2eme saison, mais surement largement moins de diffuses... Mais on avait eu droit a d'autres Magcial Girls avant, effet de lassitude surement... Au Japon, Akko-chan fut une des toutes premieres (la 1ere saison date de 1969).


*Tiger Mask
Encore du catch. Mais contrairement a Kinnikuman, pas d'humour ici. Loin de la meme. Tiger Mask est serieux et surtout ultra-violent. C'est un des pire DA jamais passes a la television. Hokuto no Ken passe beaucoup mieux car c'est totalement irrealiste et graphiquement "grotesque". Tiger Mask, c'est de la boucherie. Attention, je ne dis pas que c'est une mauvaise serie! Mais il vaut mieux avoir le coeur bien accroche. Ca n'aurait jamais pu etre diffuse en France.


*Uchu senkan Yamato
Avec Gundam (mais Yamato est anterieur), la serie qui a fait passer la japanim de statut de "pour enfant" a "pour adolescents et adultes". Du vrai space opera, qui a fortement influence toute l'animation nippone a suivre, et qui reste un modele encore aujourd'hui.
On l'a carrement pas eu en France, alors qu'apres Albator, ca aurait pu etre une bonne idee de le diffuser.


*Gundam
Bon ben l'autre, avec Yamato... La aussi, scandaleux de ne pas l'avoir eu (ok, y a eu les films en DVD... 25 ans apres!!!) On aurait pu debuter par Z-Gundam (je l'aurais bien vu dans le Club Do), mais sans avoir vu la 1ere serie avant, on n'aurait rien compris.
Gundam, c'est l'element fondateur de la japanim moderne. Se dire animefan et ne pas avoir vu Gundam, c'est un peu comme se dire amateur de musique anglo-saxonne des annees 60 et ne jamais avoir ecoute les Beatles...



*Gegege no Kitaro
Pour vous donner une idee, il existe carrement des "Kitaro Shop" qui ne vendent que des produits sur la serie... Bon, ca je comprends. C'est culturellement tres marque, encore pire que Lamu. Meme si c'etait passe en France, ca n'aurait surement pas marche.



3 commentaires:

  1. M6 a diffusé la première partie de Gundam Wing il y a quelques années... mais s'est abstenu de diffuser la suite ! Intéressant de voir comme les télévisions de chaque pays peuvent massacrer des séries pourtant intéressantes à la base.

    Hatsumomo.

    RépondreSupprimer
  2. Ca c'est encore un autre probleme. Mais meme des series massacrees dans leur adaption peuvent etre tres populaires (cf Ranma, Ken, ou City Hunter...), c'est beaucoup plus une question de gouts culturels, d'horaires de diffusion, et - tres important - de timing! Fatalement, diffuser une serie de 1972 avec plus de 15 ans de retard, qui plus est apres son successeur (l'exemple de Mazinger Z vis-a-vis de Grendizer) n'etait pas vraiment tres judicieux :)
    Plus globalement, il y a une evolution tant dans la forme que dans le fond de la japanim, certains anime sont durs a regarder sortis de leur epoque.

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant comme dossier ;)
    Faudra que je regarde Yamato un jour, surtout que tu en a fais un dossier sympa pour récapituler la saga.

    Bahamut-Omega

    RépondreSupprimer