vendredi 14 mars 2014

Mister Ajikko

Titre original: Mister Ajikko
Annee: 1987
Nombre d'episodes: 99 episodes
Auteur: Daisuke Terasawa


Comme il m'arrive de le faire tres occasionnellement, la critique d'un anime diffuse en France. Enfin, diffuse une seule fois et sans le dernier quart de la serie.
Plus connu dans l'Hexagone sous le nom "le Petit Chef", ce DA conte les aventures de Yoichi Ajiyoshi (Thomas Agosti en VF), un petit genie de la cuisine, qui livre une suite innombrable de matches culinaires contre tout un tas de chefs dans diverses categories, qu'il s'agisse de viande, omelettes, pizza, okonomiyaki, ou meme desserts. Il se liera tres vite d'amitie avec Genjiro Murata, l'Empereur de la Gastronomie (Gaspard Savoureux), qui lui servira aussi de mentor et de grand-pere de susbstitution.

Tout premier anime a traiter de cuisine, il donnera naissance a un genre a lui tout seul, et suivront jusqu'a nos jours d'autres oeuvres du meme tonneau, avec plus ou moins de reussite, comme Chuka Ichiban (sur la cuisine chinoise), ou le tres bon Yakitate Japan (boulangerie).
Mister Ajikko reprend les codes du shonen de baston ou de sport, mais en les appliquant a l'art culinaire. L'oeuvre est avant tout connue pour ses fameuses "reactions" dejantees et demesurees des personnages lorsqu'ils degustent un nouveau plat, parfois a un point quasi-orgasmique. On trouve aussi de nombreuses references a Mister Ajikko dans d'autres oeuvres comme City Hunter ou G-Gundam (du meme realisateur!)、et les parodies sont nombreuses, comme Robocock, parodie de qui vous devinez...


Comme tout bon shonen, Yoichi va donc affronter tout un tas d'adversaires qui, une fois battus, deviendront ses amis, notamment son grand rival Kazuma Sakai, le roi du curry. Sur 99 episodes, notre heros perdra seulement deux matches (mais qu'il compensera par une victoire lors d'un match-retour).


Ce DA est un regal (normal, pour un truc qui parle de cuisine :) ), et on attend a chaque fois les fameuses reactions, surtout celles de Murata.


Grand succes au Japon, alors qu'initialement il etait prevu de faire seulement 26 episodes, le DA se poursuivra jusqu'au numero 99!
La serie s'est arretee en France a l'episode 78, sans doute a cause d'une certaine lassitude du public. Mais justement, c'est a partir de la (donc arrive aux 3/4 de l'anime) que l'ambiance change radicalement. D'une part, Kazuma devient un peu le second heros. D'autre part, les concours de cuisine passent en second plan, voire disparaissent completement, et on s'attarde desormais beaucoup plus sur la vie privee et le passe des personnages. Les tout derniers episodes font dans le pathos, avec un contenu dur et triste, sans la moindre once d'humour (meme si a la toute fin, c'est quand meme un happy end). On a beaucoup de mal a croire qu'il s'agisse du meme anime que celui des debuts.
Plus interessant? Justement non. personnellement, j'ai trouve que ce n'etait pas tres bien traite, et que ca n'apportait rien. Finalement, on peut stopper le visionnage a l'episode 74, qui a mon sens offre une belle fin a Ajikko.

De plus, le dernier episode laisse une question en suspens: la mere de Yoichi va t-elle ou non accepter de se remarier avec Marui? (le chef de la cuisine italienne) La suite, Mister Ajikko 2, qui existe uniquement en manga, nous repond que non, mais il a ete ecrit en 2005, soit 20 ans apres!


Car oui, le manga (qui est tres different graphiquement, je dirais meme assez moche) a une suite, qui nous raconte conjointement les aventures de Yoichi devenu adulte, qui livre desormais des tournois culinaires dans le monde entier, et de son jeune fils Yota, qui fait son apprentissage au Japon.
Mais attention, a la base le DA et le manga de Mister Ajikko etaient tres differents (certains personnages importants n'existant tout simplement pas dans l'oeuvre originale), le 2 reprend donc les bases du manga, et non celles de l'anime. N'en ayant lu que le resume, je ne connais pas l'histoire en details.


A propos des recettes utilisees dans le DA, generalement elles sont parfaitement valables dans la realite (meme si elles procureront surement moins d'effet...), tout du moins en VO. La VF adapte parfois certains aliments typiques de la cuisine japonaise, auquel cas je deconseille vivement d'essayer...

Enfin, Ajikko transmet quand meme un message engage, le probleme de la disparition des petits commerces de quartier. C'est un theme recurrent qui semble cher a l'auteur.
Un dernier mot sur ce dernier justement, Daisuke Terasawa (ne pas confondre avec Buichi Terasawa, l'auteur de Cobra...). Outre Mister Ajikko 1 et 2, son seul veritable hit, il a egalement signe Shota no sushi et Kuitan (sur la bouffe encore), plus 2 ou 3 titres anecdotiques. Actuellement, il est sur Shota no sushi 2...

Pour anecdote, parmi les sympathiques BGM de la serie, on retrouve un plagiat ehonte du theme de Rocky - Eye of the Tiger.


Ajikko est un tres bon divertissement, que je vous recommande vivement. Mais honnetement, arretez-vous a l'episode 74.


Quelques exemples de reactions (je ne vous mets pas les generiques pour une fois, ils sont sans interet).


1 commentaire:

  1. Dommage que les réactions ne soient pas en francais, du coup on ne comprends strictement rien. Et le ton de voix japonaise est trop monoforme...

    RépondreSupprimer