jeudi 22 janvier 2015

Megazone 23

Titre original: Megazone 23
Annee: 1985
Nombre d'episodes: 4 OVA
Auteur: collectif


Shogo Yahagi est un jeune homme de 18 ans, loubard et dragueur, qui entre en possession d'une etrange moto lourdement armee nommee Garland, et qui devient alors recherche avec acharnement par la police. C'est en tentant de lui echapper que Shogo tombe sur Bahamut, un ordinateur qui lui apprend la terrible verite sur le monde qui l'entoure : le Tokyo ou il vit n'est qu'une realite virtuelle, une reproduction du Tokyo des annees 80 stationnant en orbite dans un gigantesque satellite (Megazone), la majeure partie de l'humanite ayant disparu lors d'une guerre devastatrice il y a 500 ans.


Megazone 23 est un anime assez important dans l'histoire de l'animation japonaise, a defaut d'etre un incontournable en tant que tel (perso, j'ai trouve le 1er episode tres bien, mais ce n'est pas un chef d'oeuvre genre Akira non plus).
Ce n'est pas le premier OVA de l'histoire, ce titre revient a Dallos en 1983. Neanmoins, ce fut le premier a connaitre un veritable succes, et meme plus que cela, puisque le 1er episode est l'OVA le plus vendu de tous les temps!! ...avec environ 26000 exemplaires ecoules selon Wikipedia Japon. Oui, c'est tout. Ca donne une idee de ce qu'etait le marche des OVA, et pourquoi elles coutaient si cher (je parle au passe, car il n'en sort presque plus depuis une quinzaine d'annees, c'est un format mort)

Eve, la chanteuse virtuelle (qui a dit Minmay?)
Fortement inspire par Macross au niveau du design et de l'ambiance (Haruhiko Mikimoto fait d'ailleurs partie du staff), Megazone 23 est l'archetype meme de l'OVA "classique", a savoir:
-de la SF ou du fantastique
-une realisation soignee
-un chara design avec des persos qui ne ressemblent pas a des gamins anorexiques (enfin la en l'occurrence, pour les persos feminins du 1er episode, c'est rate... Dommage)
-une bande-son rythmee
-de la violence, voire ultra-violence
-du sexe
-une histoire qui tient la route, ou a defaut une mise en scene qui la rattrape
Bref, un DA d'action pour ados/jeunes adultes, qui voulaient voir autre chose que les DA classiques de la television. Meme si des titres comme Gundam ou Ideon n'etaient clairement pas "pour enfants", il y avait de nombreuses barrieres qui sont ici largement depassees.

Ce qui m'a le plus surpris, ce sont les scenes de sexe. Il n'y en a que deux (mettant a chaque fois en scene les deux heros), une dans le 1er et une dans le second episode. La 1ere ca va encore. La 2eme n'aurait pas depareillee dans un anime hentai. D'ailleurs, ces OVA ont ete diffuses au cinema (chaque episode dure environ 1h30), et a chaque fois, on y avait edulcore ces passages...

Un DA a ne pas mettre entre toutes les mains
Si vous avez lu le resume au debut de cet article, vous vous serez sans doute ecrie "Matrix"!
Oui, certes, l'influence est plus qu'evidente, les freres Wachowski ont forcement vu Megazone 23, dont ils se sont largement inspires!
Pourquoi avoir choisi le Japon du debut/milieu des annees 80 comme base? Tout simplement parce qu'il est considere comme la periode la plus heureuse qu'ait connu l'Humanite (ce que je peux tout a fait concevoir). Quant a la question "et les autres pays alors?", l'explication est elle aussi donnee dans l'anime, je vous laisserai aller la voir par vous-meme.

B.D, le "mechant" de l'histoire, assez interessant

Le seul defaut a mon sens concerne la fin, trop abrupte et trop ouverte. Oui bien sur, il y a un deuxieme episode, mais il faut bien savoir qu'il n'etait pas prevu a l'origine! C'est le succes inattendu du premier qui a donne lieu a une suite l'annee suivante! Et la, mazette, quel changement! Graphiquement c'est bien plus soigne mais le chara design a ete modifie a un point qui rend les persos totalement meconnaissables. Mais vraiment.
Quand a l'histoire, si elle reprend 6 mois apres la ou elle s'etait arretee, force est de reconnaitre que ce n'est pas super convaincant, meme si au moins on beneficie cette fois d'une vraie conclusion.
A noter qu'une partie des doubleurs a change aussi.

Avant



Apres (si! Ce sont bien les memes persos!)


Et Megazone 23 aurait du s'arreter la. Sauf que, appat du gain aidant je suppose, en 1989 sort la troisieme partie (en 2 OVA separes), mais qui se deroule 500 ans apres (donc bien sur, exit tous les persos de la 1ere periode). Honnetement, je ne l'ai pas vu et ne le desire pas particulierement. Une suite ne se justifiait absolument pas, je ne vois pas ce que ca peut apporter.

Notons aussi un jeu sur PS3 en 2007 (soit 18 ans apres la fin de la trilogie!), qui se situe lui 20 ans apres la fin du 2, et met en scene le fils de Shogo. Par curiosite, j'aimerais y jeter un coup d'oeil, mais j'ai peur d'etre tres decu...
Euh, ouais...
Deux anecdotes pour finir:
-on trouve des cameos des Silverhawks et des Cosmocats! (peut-etre qu'une partie du staff a travaille sur ces deux series, qui etaient des coproductions nippo-americaines)
Du Lupin aussi mais c'est plus "banal" :)
-les Americains ont reutilise un certain nombre de sequences du 1er OVA pour realiser le premier film de Robotech, dans lequel on y trouve aussi du Southern Cross... Autant dire que le resultat n'est pas tres convainquant...
Les Silverhawks...
et les Cosmocats!

En resume, Megazone 23 - tout du moins le 1er episode, voire le 2eme - est a voir deja pour sa culture "japanimesque", et meme plus simplement car il s'agit d'un anime bien fichu, qui est l'illustration parfaite de ce qui est pour moi l'age d'or de l'animation japonaise, a savoir le milieu des annees 80.

Un clip avec des sequences tirees du 1er OVA


4 commentaires:

  1. Encore un anime à voir par ta faute. -_-
    Pour les scènes de cul, et à moindre mesure la SF et la culture de manière générale.

    Bahamut-Omega

    RépondreSupprimer
  2. Lol
    Si c'est juste pour les scenes X, je te conseillerais plutot La Blue Girl :)
    Mais c'est un bon anime dans l'ensemble.

    RépondreSupprimer
  3. Non je blaguais, c'est juste que je m'attendais pas à ce qu'il y en ait. Maintenant, on a juste droit aux scène dans des bain traditionnel ou sous la douche, avec un putain de halo lumineux qui sort de je ne sais où pour masquer ce qui doit l'être.
    Je vais le regarder surtout car c'était présent dans le casting de SRT D, et à ma grande surprise traduit en VOSTF dans l'intégralité. Même si ce n'est qu'une version DVD.

    Bahamut-Omega

    RépondreSupprimer
  4. La première partie est mieux que la deuxième, qui elle est mieux que la dernière...

    On peut voir une référence à ce dessin animé dans un des décors de "Bubblegum Crisis"; un panneau lumineux sur le côté d'un bâtiment sur lequel est écrit "M Z 23". Y apparaît aussi un caméo de Panthro (ThunderCats) sur un écran en centre ville diffusant les informations médiatiques.

    RépondreSupprimer