lundi 5 juin 2017

Metal Armor Dragonar

(article initialement publie le 26 Mai 2010)

Titre original: Kikou senki Dragonar
Annee: 1987
Nombre d'episodes: 48
Auteur: Hajime Yatate (Monsieur Yatate n'existe pas, c'est un pseudonyme qui regroupe des gens de la Sunrise)
En 2087, les Terriens ont commence a coloniser l'espace. Mais l'empire de Giganos reclame son independance et une guerre s'engage contre le gouvrenement terrien. Lors de l'attaque d'une colonie, trois jeunes hommes: Kaine, Light, et Tapp se retrouvent malgre eux aux commandes des trois Dragonar...

Bon. On est plus qu'inspire de Gundam, c'est quasiment la meme chose! (au niveau des personnages aussi, on retrouvera un clone de Char Aznable "la comete rouge" en la personne de Mayo Plat "le faucon bleu"...)
Mais rassurez-vous, c'etait bien le but des auteurs. Nous sommes en 1987, la trilogie Gundam vient de s'achever (Gundam, Z-Gundam, et Gundam ZZ), et Sunrise desire retenter le coup avec une version plus moderne (et plus realiste aussi) du premier Gundam. Disons-le tout de suite, la serie aura un succes honorable, mais evidemment il s'agissait d'un pari perdu d'avance.

*les points communs
-un groupe de 3 mechas complementaires (on oublie trop souvent que dans Gundam, il y a non seulement le RX-78 mais aussi le Guncannon et le Guntank... Heureusement, dans Dragonar ce ne sont pas des boulets)
-le beau gosse ennemi/rival du heros (Kaine est d'ailleurs amoureux de Linda, la soeur de Mayo, tout comme Amuro en pincait pour Sayla, la soeur de Char...)
-des civils se retrouvent embrigades dans l'armee
-guerre d'independance colonies spatiales/Terre
-le heros qui rejette son pere

*les divergences
-un futur tres proche
-pas de gros vaisseau-mere
-les armes utilisees
-pas mal d'humour
-ce n'est pas une hecatombe. Il y a quelques morts (chez les mechants principalement), mais ca reste tres soft


Dragonar est separe en 2 periodes, assez differentes.
La 1ere est tres realiste, avec une ambiance militaire omnipresente. Si vous etes allergique a l'uniforme, vous allez avoir du mal. On est presque en permanence dans un cadre soumis a la rigueur militaire, meme si nos trois heros n'en font souvent qu'a leur tete dans un premier temps
La seconde, c'est presque un virage a 180 degres... C'est vraiment l'anime du milieu des annees 80 dans toute sa splendeur. Des mechants qui semblent tout droit sortis de Hokuto no Ken, l'entrainement de Kaine aupres d'un vieux maitre en arts martiaux perdu dans les montagnes, et deux-trois delires impensables de nos jours. Ce qui m'a vraiment marque, c'est un episode dans lequel Kaine mate la poitrine de Linda (en maillot de bain) et... il a une erection! C'est clairement montre a l'ecran (le pli du calecon). Meme la version animee de City Hunter (qui date de la meme annee) n'est jamais allee jusque la!!!
A noter qu'il s'agit d'un des rarissimes anime avec un heros Noir (Tapp. Ok, Kaine est le personnage principal, mais avec Light et Tapp ils forment quand meme un trio). A part lui et Nadia dans Fushigi no Umi no Nadia, j'en vois pas d'autres.

Je precise enfin que Dragonar est superbement realise, la japanim du milieu des annees 80 a son apogee (meme si ce n'est pas le cas pour tous les episodes): le top en ce qui me concerne. Et puis le design des mechas est vraiment chouette. Enfin la bande-son est excellente: generiques tres bons et BGM signees en partie par Kentaro Haneda (Cobra).

J'ai eu un peu de mal a entrer dans le truc, mais une fois le cap des 10 episodes passes, ca va beaucoup mieux. J'ai beaucoup aime Dragonar, moins "pesant" que Gundam. Je veux dire par-la que l'ambiance est (beaucoup) moins sombre.



Dragonar sonne le glas de l'age d'or du Real Robot au Japon. En effet, depuis 1979 (Gundam), ce n'etait que succession ininterrompue de Real a la television japonaise (Ideon, Xabungle, Votoms, Dunbine, Layzner, etc...) Une fois Dragonar termine seront diffuses en bouche-trou quelques episodes de... Ulysse 31!!!!!!!!!!! Soit 7 ans apres leur diffusion francaise, dans l'indifference la plus totale (dur de trouver au Japon un DA moins connu que Ulysse...). Puis on enchainera avec les Samurai Troopers et la grande mode des series de baston, inauguree par Dragon Ball/Hokuto no Ken/Saint Seiya peu de temps auparavant.

Pourquoi? Pas parce que la serie n'a pas marche mais je pense pour deux raisons. Une certaine lassitude du public, mais aussi la faute aux jeux video. 1987, la Famicom est desormais bien implantee, la PC Engine sort... C'est vraiment l'explosion du jeu video. Vu le prix des softs, les enfants ne peuvent plus acheter de jouets/maquettes de leurs heros preferes...

Neanmoins, pour en revenir a nos moutons, Dragonar est tout de meme une serie tres sympa. Bien sur, Gundam est absolument a voir pour sa culture (meme que les films, ca suffit). Mais si on fait l'effort de visionner Dragonar autrement que comme un clone de Gundam (de toutes facons, ca ne l'est plus dans la deuxieme partie), on passe un tres tres bon moment.


Le premier opening (un de mes generiques preferes)
video

3 commentaires:

  1. Tu m'as hypé pour Pour Dragonar je vais essayer de regarder..

    RépondreSupprimer
  2. Toujours pas pu la voir fautes de VOSTFr :(

    Bahamut-Omega

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pendant ce temps, on a 20 teams differentes sur DB Super ou One Piece...

      Supprimer